Académie d'Alsace des Sciences, Lettres et Arts
 Académie d'Alsacedes Sciences, Lettres et Arts  

Prix 2017

________________________________________________

 

 

LAURÉATS DES PRIX DE L’ACADÉMIE D’ALSACE (novembre-décembre 2017)

 

GRAND PRIX DE L’ACADÉMIE D’ALSACE
Jacques Bruderer
Remis au Festival du Livre de Colmar, 26 novembre 2017

 

Après un baccalauréat scientifique, Jacques Bruderer a choisi, à la surprise de ses proches, la voie de l’apprentissage pour devenir tailleur de pierre. Pari réussi : il fut meilleur apprenti de France en 2011, avant d’obtenir son brevet professionnel en 2009 et celui de maîtrise supérieure en 2013. Artisan depuis 2007, il a enchaîné les expériences professionnelles, restaurant monuments historiques, sculptures et charpentes dans toute la région. Il a travaillé récemment sur des édifices de la Neustadt à Strasbourg, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Il dirige et anime, en outre, l’association pour la restauration du château du Schoeneck.

 


PRIX JEUNE TALENT
Cédric Philippe
Remis au Festival du Livre de Colmar, 26 novembre 2017

 

Le lauréat du prix décerné à un diplômé de l’année de la Haute école des arts du Rhin (HEAR) est né en Alsace en 1999. Il passe son adolescence dans le Jura où il s’éveille à la lecture et à la poésie. Après avoir tâté des sciences physiques, il bifurque vers des études artistiques, à la HEAR, où il développe les techniques du dessin, du graphisme et de la narration. Sa formation scientifique lui a apporté une rigueur qui lui permet d’exceller dans la combinaison du dessin et du texte. C’est tout naturellement vers une carrière mixte de romancier dessinateur qu’il se destine. Un premier contrat, signé il y a peu, avec une maison d’édition de Nantes, laisse augurer d’un bel avenir professionnel.

 

 

PRIX SCIENTIFIQUE DES BACHELIERS
Benjamin  Buhl
Remis au lycée Blaise-Pascal de Colmar, 26 novembre 2017

Originaire de Kunheim, a fréquenté le lycée Blaise-Pascal depuis 2014 : une seconde Européenne, puis une première et terminale SVT Européenne. Son bac scientifique 2017, il l’a obtenu à l’âge de 16 ans, avec la meilleure note de l’académie. Il a rejoint depuis la rentrée le lycée Kléber de Strasbourg en prépa PCSI (physique, chimie, sciences de l’Ingénieur) et envisage d’intégrer l’Ecole Normale Supérieur pour entreprendre une carrière de chercheur.

 


PRIX RAYMOND-MATZEN DES BACHELIERS
Florian Mourant
Remis au lycée Paul-Emile Victor d’Obernai, 8 décembre 2017

 

Ce prix récompense le bachelier de l’académie ayant obtenu la meilleure note dans l’option langue et culture régionale. Florian Mourant a été élève au lycée des Métiers Paul-Emile Victor d’Obernai et lauréat du baccalauréat professionnel « Maintenance des matériels agricoles ». Ses connaissances techniques et linguistiques – il maîtrise l’allemand et l’alsacien – lui ont valu d’être immédiatement embauché par l’entreprise Kuhn de Saverne, spécialiste de matériel agricole (4400 salariés dans le monde). À noter que, dans cet établissement, l’ensemble des bacheliers professionnels qui ne poursuivent pas en BTS ont immédiatement trouvé du travail. Bel éloge de l’apprentissage en Alsace !
 


PRIX PHILOSOPHIQUE DES BACHELIERS
Il a été remis le samedi 20 janvier 2018 au lycée épiscopal de Zillisheim, en fin de soirée. Ils étaient plus d’une centaine avec leurs parents, réunis pour fêter la réussite de la « fournée bachelière » 2017 et leurs retrouvailles, tous désormais loin de Zillisheim. Parmi les lauréats, une mention spéciale pour Hugo Scheubel qui poursuit désormais ses études en Angleterre, et que notre Académie, représentée par Gabriel Braeuner, Gérard Leser et Jean Richert, a distingué en lui décernant le prix philosophique des bacheliers.

Actualités

des membres : événements à venir

(pour les activités échues, voir la page correspondante)

 

 

14 mai, conférence de Marie-Laure de Cazotte : Littérature et psychanalyse

Rencontre avec notre consœur Marie-Laure de Cazotte à l’occasion de la parution de « Mon nom est Otto Gross » (Albin Michel), roman biographique sur un médecin autrichien au destin fantasque et tragique, un des pionniers de la psychanalyse.

Librairie Kleber, Strasbourg.

 

Jeudi 17 mai : Conférence de
Georges Bischoff

Organisée par les Amis de la Bibliothèque Humaniste. A 18 h 30 à L’Évasion-Espace d’échanges culturels, 1 rue du Tabac à Sélestat

Le siècle de Gutenberg, Strasbourg et la révolution du Livre, La Nuée Bleue, 2018, 358 p.

 

24 mai, Conférence de Gabriel Braeuner

Les Amis d’Edmond Gerrer, en collaboration avec la Société d’histoire et d’archéologie de Colmar et les Amis de la Bibliothèque de Colmar ont le plaisir de vous inviter à la conférence publique.

Érasme de Rotterdam et Beatus Rhenanus de Sélestat, une amitié rhénane !

A 18 heures, au Pole média culture Edmond Gerrer, place du 2 février à Colmar

 

 

28 mai 2018 : Séminaire de gastronomie moléculaire par Hervé This

Renseignements à icmg@agroparistech.fr

 

 

31 mai et 1er juin, Collogue avec la participation d'Isabelle Haeberlin

Epices, école de cuisine
Institut de formation au travail éducatif et socia, l'
Université de Haute Alsace

1èresrencontres « Cuisine - Éducation - Insertion »
« Les cuisines en partage »

Jeudi 31 mai & vendredi 1er juin 2018

 

1er juin 2018, Concours international de cuisine note à note, organisé par Hervé This

A AgroParisTech (Paris), le Centre international de gastronomie moléculaire organiser le 6e Concours international de cuisine note  à note

 

 

Juin 2018, parution d'un livre

Gabriel Braeuner, Au cœur de l’Europe Humaniste, le génie fécond de Sélestat, photographies de Dominique Pichard, préface de Georges Bischoff, Éditions du Tourneciel, Collection l’Esprit d’un lieu, 248p. (Parution juin).

 

Un article de Jacques Streith : Aux origines des industries chimiques et pharmaceutiques dans la RegioTriRhena

Le chancelier de l’Académie d’Alsace, Jacques Streith vient de publier en ligne un passionnant article consacré à l’histoire interpénétrée des industries chimiques du Sud-Alsace depuis le XVIe siècle et de la pharmacie bâloise, en lien notamment avec l’Ecole de Chimie de Mulhouse.

suite ici

 

 

Un colloque Vin et altérité à Mulhouse

En octobre 2018

 

Michel Faure contribue à l'organisation du colloque universitaire « Le vin de l’autre » les 18 et 19 octobre à Mulhouse: une analyse pluridisciplinaire du vin, jusque dans ses déplacements et ses errances, comme vecteur d’une identité régionale.

suite ici

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace